Quelle assurance pour une maison en location ?

Quelle assurance pour une maison en location ?

Une assurance habitation est obligatoire pour tout locataire, sauf si le propriétaire a fait une déclaration de résidence principale. Elle couvre les dommages que vous pourriez causer à votre logement et ceux causés aux voisins.

Il existe plusieurs types d’assurances : l’assurance multirisque habitation (MRH), l’assurance responsabilité civile (RC) et l’assurance des biens mobiliers. Nous allons voir çà de plus près.

Quelle assurance pour une maison en location

Comment savoir si mon logement est bien assuré ?

Avant tout, il est important de bien définir les risques auxquels vous êtes confrontés.

Les garanties d’assurance habitation sont nombreuses et diverses. Pour savoir quelles garanties correspondent à votre situation, vous devez donc bien analyser les risques existants afin de pouvoir choisir la meilleure assurance habitation qui correspond le mieux à votre situation.

Lorsque vous faites l’acquisition d’un logement, avant même que vous ne signiez l’acte authentique chez le notaire, il faut que vous preniez le temps de réfléchir aux différents risques encourus par ce logement.

Quelle est la cause des dégâts ? Un incendie peut être causé par un court-circuit électrique ou une surtension électrique.

La plupart du temps, un incendie survient à cause d’une cigarette mal éteinte ou trop près des appareils électriques allumés.

Dans ce cas-là, c’est souvent l’installation électrique qui est en cause et non pas le logement lui-même !

C’est pourquoi il est essentiel de faire appel à un professionnel pour effectuer une analyse complète et approfondie du système électrique avant d’acheter une maison ou un appartement.

Une fois cette analyse effectuée, vous serez en mesure de connaître avec précision les différents risques encourus par votre logement comme le risque lié au matériel. Votre maison sera plus vulnérable si elle possède des installations obsolètes (appareils électroménagers anciens) qui ne sont plus aux normes actuelles et/ou encore en état de marche (exemple : chauffage).

Je suis locataire, dois-je souscrire une assurance habitation ?

L’assurance habitation est obligatoire pour les propriétaires.

Les locataires quant à eux doivent souscrire une assurance maison, mais cela n’est pas obligatoire. Si vous êtes locataire et que votre propriétaire vous demande de souscrire une assurance habitation, vous pouvez refuser en lui expliquant que cela n’est pas obligatoire.

Il existe également des garanties supplémentaires qui peuvent être intéressantes, comme l’assurance vol ou bris de glace par exemple.

En revanche, si le propriétaire a déjà souscrit une assurance, il sera plus facile pour vous d’obtenir un devis gratuit et sans engagement et donc de comparer les offres du marché avant de faire le choix final.

Pour obtenir un devis d’assurance habitation gratuit et personnalisé, rendez-vous sur notre comparateur d’assurances maisons en ligne !

J’ai souscrit une assurance habitation, est-ce que je suis bien couvert ?

Une assurance habitation est une protection qui est souvent souscrite par les propriétaires, mais aussi par les locataires. En effet, cette assurance couvre notamment les dommages causés à votre bien immobilier. Elle vous protège également contre la responsabilité civile en cas de dommage causé à un tiers. Pour être couvert, il faut que l’assurance soit souscrite avant ou après le sinistre.

Il faut savoir que si vous êtes locataire et que votre propriétaire ne veut pas souscrire une assurance habitation pour son logement, vous pouvez le faire à sa place. Cependant, l’assurance habitation n’est pas obligatoire pour tout le monde : elle dépend du type de logement (maison individuelle ou appartement), de son année de construction et des conditions générales du contrat d’assurance.

Pour une maison individuelle : Si votre maison mesure moins de 120 m² et qu’elle est entièrement construite en dur (que ce soit en briques ou en parpaings), avec un toit plat sans étage ni garage ni annexe, elle est considérée comme individuelle et donc non assurable contre les incendies et dégâts des eaux.

Dans ce cas, si vous voulez être couvert au titre de la responsabilité civile (dommages causés aux voisins), vous pouvez choisir une assurance spéciale qui sera alors plus coûteuse qu’une simple multirisque habitation (MRH).

Le prix varie selon la zone géographique concernée, la nature du bien immobilier (rural / urbain) ainsi que l’année de construction du bien immobilier.

Quels sont les risques couverts par une assurance habitation ?

L’assurance habitation couvre les dommages causés aux biens de l’assuré. Dans le cadre de la souscription à une assurance habitation, l’assureur propose souvent différentes garanties : responsabilité civile, défense pénale et recours suite à un accident.

Quelle est la différence entre une assurance habitation et une assurance locataire ?

Aujourd’hui, la plupart des propriétaires optent pour un contrat d’assurance habitation. Dans le but de se prémunir contre les risques liés à la résidence principale, ces personnes souscrivent à une assurance.

Cependant, ce type de contrat est-il vraiment utile ? Pourquoi ne pas opter pour une assurance locataire ?

L’assurance est un moyen de protection contre les risques qui peuvent survenir au domicile et qui peuvent engendrer des dégâts importants. Elle permet aussi de protéger son logement en cas de sinistres et notamment en cas d’incendie ou d’inondation.

Les garanties proposées par les différents assureurs sont souvent assez similaires entre elles.

Dois-je obligatoirement souscrire une assurance habitation auprès de mon propriétaire ?

Les copropriétés sont tenues d’assurer les parties communes de l’immeuble contre les risques locatifs courants, tels que incendie, dégâts des eaux, cambriolage et responsabilité civile.

L’assurance habitation est obligatoire pour le propriétaire occupant.

Cette obligation ne concerne pas les locations saisonnières ou meublées qui restent soumises au régime de l’obligation d’assurance du locataire par le biais de la garantie des risques locatifs (GRL). Si vous êtes propriétaire non-occupant, vous n’avez aucune obligation d’assurance à votre charge.

En revanche, si vous louez un logement vide, il sera considéré comme une résidence principale et vous devrez alors souscrire une assurance habitation.

Si vous êtes propriétaire non-occupant bailleur, vérifiez que votre contrat de location prévoit une clause «responsabilité civile» ou «dommages aux biens » car elle exonère le locataire en cas de sinistres causés par ce dernier sur la chose louée.

En effet, si votre contrat ne prévoit pas cette clause ou si votre locataire refuse de s’en acquitter, le montant des réparations éventuelles sera à votre charge.

L’assurance habitation est obligatoire pour une location, il faut que le bien soit couvert par un contrat d’assurance habitation pour qu’un locataire puisse être assuré. Il existe plusieurs types de contrats d’assurance habitation, le contrat multirisque habitation et l’assurance propriétaire non-occupant sont les plus répandus.

(Visited 10 times, 1 visits today)